Les männele (petits bonhommes de la saint Nicolas)


En approche de la saint Nicolas, je me devais de poster une recette de männele (ou manala pour les haut-rhinois). J’ai d’ailleurs eu plusieurs demandes de recettes et comme ce blog ne serait pas sans ses lecteurs, je m’exécute avec plaisir.

Il faut dire que j’avais déjà proposé une recette de männele l’an dernier. Elle était bonne mais je trouvais la brioche trop dense alors que les männele ont vraiment une mie très légère et aéré. Ma mère avait l’habitude de nous en acheter pour le 4h à cette période de l’année. Ca reste un bon souvenir et j’ai toujours beaucoup aimé ça !

En Alsace, tout le monde connait le saint Nicolas, étant fêté le 6 décembre. Si on était sage, on recevait un petit quelque chose le 6 (ma mère nous déposait le calendrier de l’avent sur une marche de l’escalier avec d’autres bricoles, autant dire que j’attendais impatiement le matin du 6 décembre). Par contre, si on avait été méchant, c’est le Père Fouettard qui venait, et là c’était vraiment moins rigolo. On les voit encore défiler en Alsace, lors des fêtes de fin d’année.

En tout cas, les männelle sont vraiment délicieux, léger et idéal pour le 4h. Les enfants seront ravis et les grands aussi ! Ceux-là correspondent bien aux männele que j’avais l’habitude de manger : légers et très moelleux. Je les ai laissé cuire un peu trop longtemps, ils pourraient être plus clair mais c’était quand même très bons ! J’ai ajouté des pépites de chocolat dans la pâte mais en général, on les trouve natures !

 

recette-mannele-bonhomme-saint-nicolas recette-alsacienne-mannele-brioche-pain-au-lait recette-traditionnelle-saint-nicolas-alsace-männele

 

La recette est tiré du livre de Guy Untereiner, Ma Cuisine Alsacienne ! Guy Untereiner est un illustrateur bien connu en Alsace. Avant d’être artiste, il fut pâtissier, donc on peut lui faire confiance, en cuisine il s’y connaît ! D’ailleurs j’ai la chance de le connaître personnellement, un homme de grand talent ! Ce livre contient pleins de belles recettes alsaciennes ou utilisées par des alsaciens. Ma belle-mère y partage d’ailleurs deux recettes. Si vous désirez vous le procurer, c’est possible ici.

 

ma-cuisine-alsacienne.jpg

 

 

Ingrédients pour 10 petits männele :

Temps de préparation : 20 minutes – Temps de repos : 2h + 1h – Temps de cuisson : 10 minutes

 

– 250g de farine

– 60g de beurre

– 60g de sucre

– 5cl de lait

– 15g de levure boulangère fraîche (un peu plus en hiver)

– sel

– 1 oeuf + 1 pour la dorure

– pépites de chocolat ou raisin

 

 

Dans un grand saladier, y verser la farine et la réchauffer avec les mains. Dans un bol, verser 2 CàS de lait et le tièdir au micro-onde. Y ajouter la levure et délayer. Faire un puit dans la farine et y verser la levure.

 

Dans une casserole, à feu doux, chauffer le lait, le sucre et le beurre jusqu’à fonte complète. La préparation doit être tiède. Attention, au-delà de 50°C, les levures meurrent donc bien veiller à verser une préparation tiède sur les levures. Verser le tout dans le saladier. Ajouter une pincée de sel et l’oeuf entier.

 

Mélanger à la main et pétrir longuement. Pour cela, soulever la pâte et la laisser retomber pour qu’elle prenne du corps. Au début, elle est très collante, mais après quelques minutes de pétrissage, elle va devenir élastique et se décoller des doigts. Quand c’est le cas, et qu’elle ne colle plus aux parois, la pâte est prête ! La couvrir d’un torchon et laisser pousser jusqu’à ce que son volume double près d’une source de chaleur (environ 2h).

 

Une fois que la pâte a doublé de volume, malaxer la pâte. C’est à ce moment que j’ai ajouté les pépites de chocolat. Couper la pâte en dix parts égales (environ 50g chacune) et former un boudin. Couper alors les jambes et les bras à l’aide de ciseaux et façonner la tête. Déposer les männele sur une plaque recouverte de papier sulfurisé ou un silpat et dorer à l’oeuf entier battu. Ajouter les yeux en pépites de chocolat et laisser gonfler 1h.

 

façonnage-manelle

 

Préchauffer le four à 180°C.

 

Enfourner pour 10 minutes environ (surveiller la cuisson) et laisser refroidir.

 

Bonne dégustation !

 

Posté le 2 décembre 2013 dans Brioches et viennoiseries, Cuisine Alsacienne, Occasions particulières par Malou.







2 réponses à “Les männele (petits bonhommes de la saint Nicolas)”

  1. Corinne dit :

    Hey hey ! 🙂 Je vais essayer cette recette … ^^ Donc si j’ai bien compris (d’après ton article sur la levure boulangère), si j’utilise de la levure sèche en sachet, j’en prend 3 fois moins, donc 5g ici (éventuellement un peu plus puisqu’on est en hiver?), c’est ça ? ^^
    Hihi bisous et merci pour le recette, je te dirai ce que ça a donné 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recherche


Newsletter