La tropézienne (brioche fourrée à la crème pâtissière/diplomate)


Voici un dessert que j’apprécie beaucoup ! C’est en fait une brioche fourrée à la crème pâtissière. Cette recette a été commercialisé à Saint-Tropez dans les années 1950, d’où le nom de Tropézienne.

J’aime beaucoup ce mariage brioche/crème pâtissière. Çà me rappelle les beignets fourrés à la crème pâtissière mais en moins gras. La crème apporte de la fraîcheur et de onctuosité à la brioche.

J’ai choisi de rajouter de la chantilly à la crème pâtissière (ce qu’on appelle une crème diplomate), pour encore plus de légèreté au niveau de la crème ! C’est juste excellent ! Je me suis inspirée du blog d’A la table de L pour la recette de la brioche.

Ce gâteau ressemble au gâteau appelé nid d’abeille ou bienenstich, mais à la place d’amandes grillées sur le dessus, il ne se compose que de gros sucre ou sucre glace, et la brioche est plus légère.

C’est un gâteau qui doit se consommer rapidement, du fait de la crème pâtissière mais aussi pour que la brioche ne s’assèche pas. Il faut évidement le conserver au frais.

 

 recette-tropézienne

 

Ingrédients pour un moule de 22/24cm de diamètre :

Temps de préparation : 35 minutes – Temps de repos : 3h – Temps de cuisson : 15 à 20 minutes

 

Brioche 

 

 200g de farine

– 2 oeufs

– 120g de beurre

– 20g de lair

– 20g de sucre

– 4g de sel

– 10g de levure boulangère fraîche

 

Dans la cuve du robot, mettre tous les ingrédients sauf le beurre et pétrir le tout pendant 10 minutes.

Ajouter le beurre froid et pétrir à nouveau pendant 10 minutes. La pâte est molle mais ne doit pas coller. Laisser gonfler la pâte pendant 1h30 à température ambiante, le temps qu’elle double de volume ou une trentaine de minute au four à 40°C, recouverte d’un torchon propre.

Rabattre la pâte pour chasser l’air (on l’écrase sur le plan de travail fariné) et la mettre dans un moule à charnière rond beurré et fariné. Elle doit être d’une épaisseur d’environ 1/2 de centimètre. La mienne était plus épaisse, parce que j’avais utilisé un moule plus petit, du coup ma brioche était un peu trop haute à mon goût. Dorer la briocher avec un jaune d’oeuf, ou, à défaut, avec un peu de lait.

Laisser à nouveau la pâte doubler de volume.

Préchauffer le four à 180°C.

Enfourner la brioche pendant 15 à 20 minutes et laisser refroidir avant de démouler. Couper la brioche en deux dans l’épaisseur.

 

Crème diplomate 

 

– 250g de lait

– 25g de farine (perso je mets 30g de farine + 20g de maïzena)

– 1 oeufs entiers + 1 jaunes

– 1 paquet de sucre vanillé

– 40g de sucre en poudre

– 1 gousse de vanille

– 20cl de crème entière

– 50g de sucre

 

La recette détaillée de la crème diplomate se trouve ici. J’ai volontairement diminué les proportions pour l’adapter au moule, à vous d’adapter selon votre format.

Cette crème est une crème pâtissière mélangée à de la chantilly. Mais vous pouvez aussi fourrer la tropézienne avec de la crème pâtissière classique.

Une fois la crème refroidie, fourrer la brioche avec. Attention si vous utilisez la crème diplomate, elle est moins ferme que la crème pâtissière classique donc ça peut couler quand on coupe. Bien placer au frais avant. Saupoudrer de sucre glace. Si vous avez du gros sucre, il faut le mettre avant la cuisson sur la brioche.

Bonne dégustation !

 

Posté le 9 juillet 2013 dans Brioches et viennoiseries, Gâteaux et compagnies par Malou.



Notez ce post





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recherche


Newsletter