Pâte à couque, la pâte des viennoiseries qu’on aime tant !


Pour mon 100ème article, (eh oui déjà), je vous propose une de mes recettes coups de coeur : la pâte à couque.

Voici une recette à ajouter dans vos favoris ! Croissants, pains au chocolat, torsades et autres viennoiserie sont maintenant à votre porté ! Plus besoin d’aller à la boulangerie pour avoir des croissants croustillants et super moelleux, ils sortirons maintenant directement de votre four.

La pâte à couque est en fait une pâte levée que l’on va feuilleter. En fait, c’est une pâte feuilletée levée améliorée car un oeuf en plus. Ne vous inquiétez pas, ce n’est pas si compliqué que ça. Il faut juste avoir le truc, et après deux essais réussis mais pas parfaits, j’y suis enfin arrivée : des croissants et pains au chocolats bien levés, briochés et feuilletés à souhait ! Un vrai bonheur !

Je vais donc vous partager cette belle recette trouvée sur le blog Le sucré salé d’OumSouhaib. Cette recette a fait le tour des blogs et surtout elle a fait ces preuves.

 

 

Ingrédients pour 8 pièces environ :

Temps de préparation : 40 minutes – Temps de repos : 2h30

 

– 250g de farine T45

– 5g de sel

– 25g de sucre semoule

– 10g de levure fraîche

– 100ml de lait

– 1 gros oeuf

 

Et 125g de beurre pour le feuilletage à sortir dès que vous commencez la recette.

 

Dans votre robot, mettre tous les ingrédients appart le beurre et pétrir quelques minutes jusqu’à ce que la pâte soit bien ferme (pour moi c’est vers les 7 minutes).

Sortir la pâte du robot et former une boule que l’on va recouvrir de papier film et placer au frais pendant 15 minutes.

 

détrempe-pâte-à-couque

 

Étaler ensuite la pâte en grand rectangle sur votre plan de travail fariné. Compter environ 5 mm d’épaisseur et un rectangle long mais large également.Déposer des morceaux de beurre sur une moitié du rectangle en laissant 1 cm d’écart avec le beurre.

 

pâte-à-couque

 

Rabattre l’autre moitié de pâte. Souder bien les bords entre eux pour éviter que le beurre ne sorte.

 

tourage-pâte-à-couque

 

Étaler alors délicatement la pâte en long rectangle. En fait, on procède comme pour faire une pâte feuilletée (vu en détail ici). Rabattre alors un tier du rectangle de pâte vers le centre et l’autre tier par-dessus. Tourner le pâton d’un quart de tour et refaire la même chose (étaler et plier). Placer au frais pendant 15 minutes sous film et refaire deux fois cette étape d’étalage et de pliage. C’est ce qui nous donnera l’aspect feuilleté.

 

pate-a-couque-feuilletage-recette

 

Et voilà, votre pâte à couque est prête ! Il ne reste plus qu’à la décliner pour en faire de magnifiques viennoiseries.

A venir : comment faire des croissants et des pains au chocolat à partir de la pâte à couque.

 

Posté le 29 mars 2013 dans Brioches et viennoiseries, Pâtes et préparations de bases par Malou.







Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recherche


Newsletter