Bûche à la crème pâtissière vanille


Voilà un grand classique servi à noël : la bûche pâtissière à la vanille. Souvent, la bûche pâtissière est au Grand Marnier, recouverte de crème au beurre vanille. Ici, pas d’alcool et pas de crème au beurre. J’ai opté pour plus de légèreté dans la texture. Ma finition est à la crème fouettée au mascarpone pas sucrée. J’ai également un peu ajouté de cette crème à la crème pâtissière pour la détendre et ajouter de l’onctuosité et du crémeux.

Le biscuit est une génoise classique. J’ai également ajouté un peu d’amandes en décoration, et ça apporte un peu de croquant.

Cette bûche à la crème pâtissière a beaucoup plu ! Elle est simple mais efficace avec un bon goût vanillé. Moi qui ne suis pas forcément très vanille (si ça n’avait pas été une demande particulière, j’aurai ajouté des framboise pour plus de peps), j’ai beaucoup aimé cette bûche.

La photo montre uniquement une moitié de bûche (j’ai dû la couper en deux pour le transport, sinon elle ne rentrait pas dans la boîte). J’ai masqué après l’extrémité apparente, mais pour la photo c’était bien comme ça vous pouvez voir l’intérieur ! 😉

 

recette-bûche-roulée-vanille bûche-facile-vanille

 

Ingrédients pour une bûche de 40cm :

Temps de préparation : plus d’une heure – Temps de cuisson : 10 minutes

 

La crème pâtissière :

 

– 5 jaunes d’oeufs

– 90g sucre

– 1/2L de lait

– 1 sachet de sucre vanillé

– 40g de farine

– 30g de maïzena

– 1 gousse de vanille

 

La recette détaillée de la crème pâtissière se trouve ici.

Laisser refroidir la crème pâtissière au frais.

 

Génoise :

 

– 4 oeufs

– 120g de sucre

– 120g de farine

– 30g de beurre

 

Préchauffer le four à 180°C, chaleur tournante.

Faire fondre le beurre et laisser tiédir.

Au robot, fouetter les oeufs entiers et le sucre pendant plusieurs minutes. La pâte doit alors tripler de volume et former un ruban.

Ajouter la farine tamisée et le beurre fondu refroidi et mélanger délicatement à la spatule, du fond vers le haut. Il faut obtenir un mélange homogène tout en gardant un peu le côté mousseux.

Verser le tout dans un plat recouvert de papier sulfurisé. J’utilise le lèche-frite, mais vous pouvez aussi utiliser un moule en silicone.

Enfourner pour environ 10 minutes.

Laisser ensuite refroidir la génoise encore collée au papier sulfurisé sur une grille.

 

Crème fouettée mascarpone :

 

– 400ml de crème liquide entière

– 250g de mascarpone

– 1 CàS de sucre glace

 

Je ne me souviens plus des quantités exactes, mais il me semble qu’il en restait un peu. Si c’est le cas, y ajouter un peu de sucre et la déguster avec des fruits, c’est juste trop bon !!

Dans la cuve de robot froide, mettre la crème et le mascarpone et faire monter en crème fouettée assez ferme.

Celle-ci va à la fois être additionné à la crème pâtissière pour apporter plus de légèreté (environ la moitié, après à vous de voir), et servir de matière pour masquer la bûche.

 

Montage

 

Retourner la génoise et retirer délicatement le papier sulfurisé. Reposer le biscuit sur le papier, mais le côté qui était contre le papier au-dessus. Le côté « cuisson » sera plus facile à masquer.

Mettre la crème pâtissière dans un saladier et la détendre au fouet. Y ajouter un peu de crème au mascarpone et mélanger énergiquement. Ajouter ensuite le reste de la crème mascarpone (en prenant bien soin d’en garder assez pour masquer la bûche.) Comme dit précédemment, j’ai dû ajouter environ la moitié, voir 1/3 de la crème, je ne me souviens plus clairement. Il faut juste pas en mettre trop, pour que la crème soit encore onctueuse et bien vanillée.

Recouvrir la génoise de ce mélange de crème en laissant 2 cm de libre en haut et en bas pour facilité le roulage. Ne pas non plus en mettre trop, environ 5mm c’est bien.

Rouler délicatement la génoise fourrée. Pour faciliter cette opération, commencer à rouler à la main, puis continuer en soulevant le papier sulfurisé en-dessous qui fera rouler la bûche. Bien rouler afin d’avoir un rendu similaire sur toute la longueur.

Prendre le reste de crème au mascarpone et masquer la bûche à la palette. En mettre dans une poche à douille équipée d’une douille saint-honorée et faire des vagues sur le dessus.

J’ai fini en ajouter des morceaux d’amandes longs sur les bords inférieurs et des plus petits sur le devant et l’arrière. J’ai ensuite saupoudré le dessus de poudre de vanille (qui consiste juste à des gousses de vanille mixées, on en trouve dans les grandes surfaces).

Et voilà une belle bûche, délicieusement vanillée !! Elle se conserve au frais et doit être mangé rapidement (dans les 24 à 48h). Pas de congélation possible pour cette bûche.

Bonne dégustation !

 

Posté le 10 décembre 2016 dans Gâteaux et compagnies, Occasions particulières par Malou.



Notez ce post





6 réponses à “Bûche à la crème pâtissière vanille”

  1. Baigneaux dit :

    Bonjour
    Je n’ai jamais fais de bûche, je pense commençai avec votre recette.
    D’autres recettes préconisent de rouler la génoise dans une serviette humide ensuite dérouler pour farcir. Vous vous la laissez refroidir à plat, elle ne se craquelle pas? Je peux la préparer la veille et peut-être la recouvrir de crême le lendemain ?
    Ou là terminer entièrement la veille ? Merci

    • Malou dit :

      Oui c’est vrai, on peut faire comme cela. Mais avec cette recette je n’ai jamais eu de problème quand je la roule. Oui, vous pouvez très bien faire la génoise la veille. Il suffit de la garder un peu couverte (un torchon par exemple) dans un endroit frais (pas au frigo).
      Pour la crème, c’est possible aussi. Dans ce cas, à conserver au frigo et à consommer dans les 48h.

  2. tabasco dit :

    SUPER!!!!! Ils ont adoré!!! Quelle légèreté cette bûche!!!

  3. Anaïck dit :

    Magnifique blog, vraiment bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recherche


Newsletter