Palmiers maison (façon gros palmito)


Je suis en pleine révision « pâte feuilletée » en ce moment, l’occasion pour moi de tester des recettes encore jamais réalisées, comme les palmiers. J’ai toujours beaucoup aimé ça, le croustillant de la pâte feuilletée bien sucrée, c’est tout simple mais si bon !

Je me suis donc lancée dans leur réalisation en suivant la recette du Livre du pâtissier. En fait, j’avais réalisé une pâte feuilletée à partir d’un kg de farine, et j’en ai pris un morceau pour faire les palmiers. Je pensais obtenir des palmiers type palmito, petit quoi, et je me retrouve avec des palmiers de boulangers, vraiment grands ! Mais je suis vraiment satisfaite du résultat : c’est beau, c’est croustillant, sucré mais pas trop, moins d’ailleurs que ceux du commerce. Et surtout, ça n’a rien de compliqué. Encore faut-il oser se lancer dans la pâte feuilletée maison. Si ça vous tente, allez voirici, toutes les étapes sont bien expliquées et accompagnées de photos ! Et vous verrez, c’est moins compliqué qu’on ne le pense, ça demande juste un peu de temps.

 

recette-à-base-de-pâte-feuilletée-palmier recette-palmier-feuilleté

 

Ingrédients pour plusieurs gros palmiers :

Temps de préparation : 20 minutes – Temps de cuisson : environ 20 minutes

 

– environ 300g de pâte feuilletée pliée à 4 tours (voir ici)

Vous pouvez très bien prendre de la pâte feuilletée achetée et suivre les étapes de la recette.

– du sucre semoule

 

Préchauffer le four à 180°C.

 

Petit rappel : une pâte feuilletée se prépare à partir d’une détrempe (pâton formé de farine, d’eau et de sel) que l’on va ensuite tourrer avec du beurre. C’est ce qui va créer le feuilletage. Le tourrage consiste à former des couches de beurres entre des couches de pâte. Si on coupe une pâte feuilletée, on doit pouvoir observer une alternance de couches de pâte et de couches de beurre. Le tourrage, c’est en fait, une série de pliage de la pâte et du beurre qui nous permet d’obtenir cette alternance. Pour une pâte feuilletée classique, on effectue 6 tours, donc 6 fois, on étale la pâte et on la plie en porte-feuille.

 

Pour commencer la préparation des palmiers, on démarre après les 4 premiers tours.

 

Saupoudrer généreusement votre plan de travail de sucre semoule et y déposer la pâte feuilletée à 4 tours. Saupoudrer celle-ci de sucre, comme vous le feriez avec de la farine. Puis abaisser la pâte pour former le 5ème tour, en un long rectangle. Saupoudrer encore de sucre, puis rabattre la pâte d’un tier vers le haut, et recouvrir du dernier tier. Tourner la pâte d’un quart de tour. On a alors l’ouverture à droite. Saupoudrer à nouveau de sucre dessous et dessus et former le 6ème pli de la même manière.

 

Etaler alors la pâte en un long rectangle de 45cm environ et de 7mm d’épaisseur.

 

façonnage-palmier

Plier en deux le rectangle pour visualiser le centre de celui-ci puis défaire le pli.

 

Plier vers le centre chaque extrémité en deux puis, encore en deux (comme sur la photo) en laissant 1 cm d’espace entre les deux. Puis plier le tout ensemble.

 

pliage-palmier

pliage-palmier-3

 

Découper alors avec un couteau des tranches de 1cm d’épaisseur et les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

pliage-palmiers

 

Ecarter un peu les extrémités des pointes pour former un V, c’est comme ça qu’on obtiendra la belle forme arrondie des palmiers.

 

Laisser reposer 15 minutes puis enfourner pour 15 à 20 minutes. A mi-cuisson, quand les plamiers ont bien blondis, les retourner pour une cuisson uniforme.

 

Une fois la cuisson terminé, les déposer sur une grille et laisser refroidir.

 

Bonne dégustation !

 

Posté le 16 janvier 2014 dans C'est facile !, CAP pâtisserie, Gâteaux et compagnies, Muffins, cupcakes et biscuits par Malou.



Palmiers maison (façon gros palmito)
Notez ce post





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Recherche


Newsletter